> Le coaching, c'est quoi ?

 

Qu'il soit de carrière, de vie, de jeunes, d'équipe..., le coaching est une technique d'accompagnement des personnes basée sur le questionnement : "le coaching ou l'art de poser les questions". Le coach ignore les réponses aux questions qu'il pose : il fait confiance au client pour trouver ses propres réponses. Pour cela, le client s’appuie sur ses ressources internes, dont il n'a pas toujours conscience et que le coach va aider à révéler. Le coach aide le client à obtenir des résultats concrets et mesurables, dans sa vie personnelle ou professionnelle. 

Le mot "coach" provient du mot "coche", ancêtre de la voiture (d'où le mot "cocher"). La personne "coach" est comme un personne "véhicule" qui mène son client d'un point A à un point B.

Le coaching est tourné vers l'avenir, le futur. Il vise un changement de comportement, pragmatique, mesurable.

> Comment se déroule une démarche coaching ? 

Le client et le coach sont partenaires et co-responsables de la démarche. Ensemble, ils déterminent l'objectif du coaching et le cadre dans lequel se déroulera l'accompagnement (nombre de séances, besoins spécifiques, rémunération du coach). 

 

Un objectif comprend des indicateurs de mesure de réussite ("comment je saurai que j'ai atteint mon objectif") et de temps ("à quel moment je souhaite atteindre mon objectif").  Si on prend une image, l'objectif est comme un escalier. A chaque séance, le client et le coach cherchent à atteindre une marche de cet escalier. La progression se fait donc au fur et à mesure des séances.  Le client et le coach s'entendent sur un nombre de séances. Au bout de quelques séances, le client et le coach peuvent s'arrêter sur un palier de l'escalier et établir un "point d'étape" relatif au chemin parcouru et aux premiers succès. 

Le coaching est une démarche pragmatique, concrète : le client sera invité à choisir ce qu'il va mettre en oeuvre entre les séances et s'engagera sur ce plan d'actions qu'il aura lui-même bâti. 

Il existe des spécificités pour les coachings collectifs et les coachings dits "tripartites", c'est-à-dire qui impliquent l'intervention d'une tierce personne (comme les parents pour les coachings de jeunes, ou le manager/le DRH pour les coaching en entreprise). 

> Comment travaille le coach ? 

Le rôle du coach est de :  

  • aider le client à identifier ses ressources, ses envies, ses compétences ;

  • permettre au client de regarder sa situation sous un angle nouveau ;

  • accompagner le client à trouver des options pour atteindre son objectif ;

  • confronter le client (si cela peut le faire progresser) à ses engagements ;

  • Soutenir le client pour qu'il identifier ses propres solutions et stratégies. 

Le coach propose au client des exercices de prévisualisation, de créativité, de projection, spatiaux/corporels, de dynamique de groupe... pour l'aider à trouver les ressources utiles à la réussite de son objectif. 

Le coach est soumis à une confidentialité absolue, même en cas de coaching tripartite. 

Le coach ne donne jamais de conseil. 

> Quelles sont les limites du coaching ?  

L'éthique et le professionnalisme du coach garantissent le sérieux de la démarche de coaching.

 

Un coaching peut ne pas fonctionner pour les raisons suivantes : 

  • le client n'a pas demandé le coaching : il se sent forcé ;

  • le client est venu "pour voir" : il ne formule pas de réelle demande ou d'objectif de changement ; 

  • le client n'y voit pas d'intérêt : il refuse toute aide de la part du coach ;

  • le client ne met pas en oeuvre, entre les séances, ce sur quoi il s'est engagé ;

  • le client rencontre des difficultés trop ancrées pour être travaillées en coaching...

En général, le coach repère ce type de freins avant de démarrer le coaching : son éthique l'invitera à refuser le coaching tant que l'engagement du client n'est pas sincère et volontaire. Toutefois, il arrive que le non-engagement du client ou des difficultés profondes apparaissent en cours de coaching. Dans ce cas, le coach alertera son client sur ce qu'il observe, l'invitera à mener une réflexion plus précise sur sa demande d'aide et décidera, si nécessaire, de mettre fin au coaching.  

> Coaching vs Consulting ? 

 

Le consultant est expert de la situation de son client (réorganisation, création d'entreprise, posture managériale, stratégie...) : il propose des solutions, donne des conseils, suggère des méthodes à son client. Le client met ensuite en place le plan d'actions proposé par le consultant. 

Le coach est expert du processus d'accompagnement et vise l'autonomie de son client. Le client reste seul l'expert de son sujet. Le coach lui permet de prendre conscience de ses propres ressources ou d'en créer de nouvelles. Le plan d'action est élaboré et mis en oeuvre par le client. 

> Coaching vs Psychothérapie ? 

 

Le psychothérapeute est diplômé en psychologie. Il aide son clients à mieux comprendre l'origine des difficultés qu'il rencontre ("Pourquoi je suis bloqué ?"). La thérapie vise davantage la compréhension de la situation présente au regard du passé. 

Le coach est formé au coaching par un organisme accrédité. Il est régulièrement supervisé sur sa pratique. Le coach accueille la situation présente et l'aide à identifier les solutions ("Comment je peux me débloquer ?"). Le coaching vise l'action future pour modifier la situation présente.  

 

> Combien ça coûte ?  

Le coût d'un coaching est variable selon le type de demande : individuelle ou collective, personnelle ou professionnelle, jeunes ou adultes. 

L'Ananas Pêche RH - 48 avenue de la liberté 59 290 Wasquehal

Delphine Halle - delphine.halle@lananaspeche.com - M. 06 20 80 45 65

  • Facebook
  • LinkedIn Social Icône

© 2020 par L'Ananas Pêche RH. Mis en valeur avec Wix.com