Le co-développement

Co Dev 2.jpg
Co Dev 1.jpg

> Le co-développement, c'est quoi ?

 

Le co-développement est un parcours d'apprentissage qui mise sur les interactions entre les participants et sur l'intelligence collectiveL'objectif est d'aider les membres à aborder autrement leur rôle, leurs pratiques ou leurs modes d'action dans le cadre professionnel.

 

Chaque atelier (ou séance) se déroule en 6 étapes structurées autour de la parole, de l'écoute, de la prise de recul et de l'engagement à l'action. Les ateliers sont guidés par un animateur formé au co-développement.

Sur la durée, le groupe de co-développement devient un groupe de référence, un groupe d'échanges de pratiques, un groupe "réseau" en créant des liens avec d'autres personnes et d'autres organisations.

Les bénéfices attendus de la démarche de co-développement sont : 

  • Résoudre une problématique grâce à l'expérience cumulée des membres du groupe ;

  • Transformer un problème, un rêve

  • Clarifier et engager la mise en œuvre d'un projet (plan d'actions) ;

  • Apprendre à regarder une situation sous un angle nouveau ;

  • Prendre un temps de réflexion sur ses pratiques ;

  • Apprendre à aider et à être aidé ;

  • Tester des hypothèses ;

  • Apprendre des succès comme des difficultés​ ;

  • Élargir son champ d’idées ou de stratégies par l'échange avec d'autres profils ;

En savoir plus sur le co-développement

> Co-développement vs Coaching de groupe ?


En co-développement, l'objectif de séance est individuel (celui du Client) et l'atelier se structure invariablement autour des 6 étapes (lire plus haut). Le groupe de co-développement est composé de pairs : chacun peut apprendre sans être questionné directement par un coach. En coaching de groupe, l'objectif est collectif et une séance peut revêtir de multiples formes. Sur le fond, le coaching d'équipe vise à utiliser les ressources des membres du groupe pour mettre en oeuvre de nouvelles solutions ou de nouveaux comportements et atteindre un même objectif de développement ou de performance. Il s'appuie sur les outils et les processus du coaching : l'écoute, le questionnement, la reformulation, etc. Le coach conduit le travail, il est centré autant sur le processus collectif que sur chaque client.




> Co-développement vs Formation ?


Le co-développement noue des liens avec une approche de formation mais se déroule différemment : il n'y a pas d'un côté un "sachant" (formateur, intervenant) et de l'autre, des "apprenants" (stagiaires). Le groupe de co-développement est composé de pairs et chacun (Client, Consultant ou Animateur) apporte une valeur ajoutée à la démarche, de façon équivalente.




​> Pour qui ?


En règle général, le groupe de co-développement professionnel est composé de 5 à 8 personnes, issues de parcours, d'expériences, voire d'organisations différentes. Les membres ne sont pas experts du sujet présenté par les autres membres : c'est justement la différence d'approche et de vision qui donne sa puissance à la démarche (si un groupe est trop expert des sujets abordés, le co-développement s'en trouvera limité : choisir une autre approche sera bénéfique au groupe). Plus spécifiquement, le parcours "Codev pour les Créateurs de projets" s'adresse à des porteurs de projets ou des créateurs d'entreprise.




> Combien ça coûte ?


Un atelier de co-développement en entreprise s'élève à environ 800 € l'atelier, quel que soit le nombre de participants (entre 5 et 8). Le tarif pour un groupe de particuliers est adapté à la situation de chacun.




> Quelles sont les limites du co-développement?  ​


La déontologie et la formation de l'animateur assurent la puissance des résultats du co-développement. Un co-développement peut ne pas fonctionner pour les raisons suivantes :

  • un participant (ou plus) n'a pas demandé à intégrer un groupe de co-développement : il se sent forcé ;
  • un participant (ou plus) sort du cadre posé par l'Animateur et accepté en début d'atelier par les participants : les règles du jeu sont faussées ;
  • le Client propose une "fausse" situation : il refuse toute aide de la part du groupe, ne s'engage pas en fin d'atelier ou ne met pas en oeuvre ce sur quoi il s'était engagé ;
  • le sujet du Client est trop technique : les Consultants ne peuvent proposer aucune piste d'ouverture ;
  • les membres du groupe se connaissent parfaitement et ont déjà travaillé sur le sujet : les apprentissages sont limités et l'intelligence collective ne peut se mettre en oeuvre ;
  • le sujet du Client concerne la relation qu'il entretient avec une personne du groupe : la prise de distance n'est pas possible.
En général, l'Animateur repère ce type de freins avant de démarrer le co-développement (au moment de la contractualisation avec l'entreprise ou en démarrage d'atelier. Son éthique l'invitera soit à refuser le co-développement et à proposer un autre type d'accompagnement, soit à recadrer les règles du jeu avec les participants.




​> Comment se déroule un co-développement ?


Une démarche de co-développement est constituée de plusieurs ateliers (ou séances) d'une durée de 2h30 à 3h. Le groupe se réunit toutes les 4 à 6 semaines (la fréquence est fixée par le groupe). La durée de la démarche dépend de la taille du groupe : chaque participant endosse au moins une fois le rôle de Client. De ce fait, le groupe se réunit (a minima) autant de fois qu'il y a de membres dans le groupe (exemple : s'il y a 6 personnes dans le groupe, les membres se réuniront 6 fois). Le co-développement repose sur une démarche "Trois rôles / Six étapes". Les trois rôles :

  • Le Client : il présente son sujet et souhaite être aidé à réfléchir et à explorer de nouvelles pistes. Il s'engage à l'action à la fin de l'atelier. Le Client change à chaque séance ;
  • Les Consultants : ils se placent "au service" du Client et apportent, de manière subjective, leur regard, expérience, idées, ressentis en fonction de la demande du Client ;
  • L'Animateur : il guide le groupe au long des 6 étapes du co-développement. Il est formé à la démarche de co-développement. Il est attentif au processus (respect des étapes) ET au contenu de la séance. Il stimule en finesse les interactions au sein du groupe. Il est le garant du code de déontologie.
​​ Les 6 étapes d'une séance type : (au préalable : retour sur la séance précédente + choix du sujet de consultation)
  • Exposé d'une problématique, d'un projet ou d'une préoccupation > le Client expose la situation. Les Consultants écoutent.
  • Clarification > les Consultants posent des questions. Le Client répond et précise.
  • Contrat > Le Client formule sa demande au groupe et précise le type de consultation souhaitée. Les consultants s'assurent avec le client que le contrat permettra la consultation.
  • Consultation - exploration > Les Consultants partagent leurs avis, idées, réactions ou réflexions que le sujet leur amène. Le Client écoute sans débattre, fait préciser au besoin et note les suggestions des Consultants.
  • Synthèse des apprentissages et plan d'action > Le Client assimile l'information, indique ce qu'il retient et conçoit un plan d'action. Les Consultants font la synthèse de leurs apprentissages.
  • Apprentissages et Régulation > Le Client et les Consultants décrivent leurs apprentissages. Ils se régulent et évaluent la session.